Maladies à vendre

Aller en bas

Maladies à vendre

Message  Orgon le Jeu 3 Nov 2011 - 18:57

A venir sur ARTE: "Maladies à vendre", le marketing du diagnostic par les compagnies pharmaceutiques

ARTE propose, mardi 8 novembre 2011 à 21 heures 50, le film documentaire Maladies à vendre ou "Comment l'industrie pharmaceutique fabrique des malades à grand renfort de marketing avec la complicité des autorités et des médecins", réalisé en 2010 par Anne Georget à partir en collaboration Mikkel Borch-Jacobsen.

"Pour garantir leurs retours sur investissement et recycler leurs médicaments, les firmes inventent des pathologies sur mesure, si possible chroniques. Une publicité déguisée en information médicale, doublée d'un intense lobbying, se charge de les "vendre" au grand public et aux praticien.", peut-on lire dans la présentation du film.

"Comment augmenter la consommation de médicaments ? En abaissant par exemple la norme du taux de cholestérol afin de promouvoir des molécules, qui, prises sans nécessité, comportent des risques sanitaires. Ou en décelant dans la population féminine une nouvelle forme de dépression cyclique (le "syndrome dysphorique menstruel"), traitée avec une version du Prozac rebaptisée. D'astucieux stratèges ont aussi fait décoller le marché des antidépresseurs au Japon, où la dépression constituait un état rare, en popularisant le rhume de l'âme"

Bonjour

le film maladie à vendre c'est le mardi 8 novembre à 20 h 50 et la rediffusion le vendredi 11 novembre à 11 h 05.
DESCENDEZ AVEC LA SOURIS et vous aurez toutes les informations partagez les .

Précédé d' un reportage sur le médiator

Une soirée tv à suivre et un mail à faire suivre aussi

Maladies à vendre
Comment l'industrie pharmaceutique fabrique des malades à grand renfort de marketing...

DÉTAILS

Dossier ARTE F

mardi, 8 novembre 2011 à 21:50
Rediffusions :
> 11.11.2011 à 11:05
> Maladies à vendre
> (France, 2010, 52mn)
> ARTE F
> Réalisateur: Anne Georget
> Auteur: Anne Georget
> Producteur: The Factory

Comment l'industrie pharmaceutique fabrique des malades à grand renfort de marketing avec la complicité des autorités et des médecins.

Jusque dans les années 1980, l'industrie pharmaceutique orientait ses efforts vers la guérison des maladies existantes, même si les pathologies affectant les populations pauvres, comme la malaria, étaient négligées parce que peu rentables. Désormais, la tendance s'est inversée. Pour garantir leurs retours sur investissement et recycler leurs médicaments, les firmes inventent des pathologies sur mesure, si possible chroniques. Une publicité déguisée en information médicale, doublée d'un intense lobbying, se charge de les "vendre" au grand public et aux praticiens. Ce film - auquel l'industrie a refusé de participer - démonte les mécanismes d'une médecine sous l'emprise du marché.

Le marketing du diagnostic
Comment augmenter la consommation de médicaments ? En abaissant par exemple la norme du taux de cholestérol afin de promouvoir des molécules, qui, prises sans nécessité, comportent des risques sanitaires. Ou en décelant dans la population féminine une nouvelle forme de dépression cyclique (le "syndrome dysphorique menstruel"), traitée avec une version du Prozac rebaptisée. D'astucieux stratèges ont aussi fait décoller le marché des antidépresseurs au Japon, où la dépression constituait un état rare, en popularisant le "rhume de l'âme". De la "dysfonction érectile" au "trouble bipolaire", une analyse décapante qui permet de mesurer, au gré des spots TV et des sites "d'information", le marketing du diagnostic et son pouvoir.

_________________
Amitiés Jean Luc.
On nous prend pour des fêlés! Mais c'est grâce à ces fêlures que la lumière pénètre et, la lumière triomphe toujours des ténèbres.
avatar
Orgon
Admin


http://www.orgonaude.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum